Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Informations pratiques

      logoauneuil2013.jpg

Bibliothèque municipale d'Auneuil

89, rue de la place

60390 AUNEUIL

 

Tél. 03 44 47 78 10

mail

           

Ouverture public :

Mardi

15h00-17h30

Mercredi

10h00-12h30 / 13h30-17h00

Jeudi

16h00-18h00

Samedi

13h30-17h00

1er et 3ème du mois

10h00-12h30 / 13h30-17h00

Recherche

A noter dans vos agendas !

Ateliers tricot enfant : Mercredi 22 avril de 14h à 16h. Inscrivez-vous !

Expo "Le polar au cinéma" jusqu'au 22 avril

 

Fermeture : La bibliothèque sera fermée du vendredi 24 avril au soir jusqu'au lundi 4 mai inclus

 

 

 


Archives

Voir tous les albums photos

Pour voir tous les albums photos mis en ligne, il vous suffit de cliquer sur n'importe quelle photo qui apparaît. Vous serez redirigés vers une fenêtre qui vous permettra de consulter l'ensemble des photos d' un album ou bien encore de les visualiser tous !

8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 13:20

suite scarlettSuite Scarlett/Maureen Johnson ; Dominique Corbasson - Editions Gallimard - Scrypto, 2010

Résumé : En plein cœur de New-York, un hôtel qui fut grandiose, une famille comme on en rêverait, une fratrie d’adolescents qui s’adorent et s’exaspèrent, une pièce de théâtre à monter en cachette, un premier amour grisant, et, dans la suite Empire, une cliente aussi excentrique qu’envahissante…Une histoire avec de l’amour, des gags, des secrets, des rivalités

 

Commentaire : C’est un livre qui m’a beaucoup plu, qui m’a permis de rêver, voyager, découvrir New York. Le style est drôle et chaleureux. Un livre pour rêver : avis aux amateurs… Roman à partir de 14 ans.

Posté par Noémie

 

ciel_est_partout.jpgLe ciel est partout/Jandy Nelson - Editions Gallimard - Scripto, 2010

Résumé : Lennie a 16 ans, elle vient de perdre, Bayley, sa soeur ainée dont le coeur a laché sur scène en pleine répétition de "Roméo et Juliette". Elle avait 19 ans. Tout s'écroule dans la vie de Lennie. Leur grand-mère et leur oncle, qui les élèvent, perdent aussi pied chacun leur tour à leur manière. Dans le même temps, Lennie, va vivre un amour brûlant avec un jeune garçon, Joe, qu'elle vient de rencontrer ; tout en étant inexplicablement attiré aussi par le petit ami de sa soeur, Toby, dont elle pense être la seule à comprendre le chagrin. Comment peut-elle tomber amoureuse et pleurer la mort de sa soeur ? A-t-elle le droit de plaire, de rire, de désirer l'amour ? L'histoire est ponctuée d'une multitudes de petites réflexions, morceaux de chagrin, que Lennie écrit sur une quantité d'objets et de petits morceaux de papier qu'elle enterre, qu'elle coince dans le creux d'un arbre, qu'elle bloque sous un caillou. Tous ces mots qui sont un hymne à l'écriture, à son amour démesuré pour sa soeur, comme de multitudes petites bouées qui vont s'échouer dans d'autres mains...

 

Extraits : "Le deuil est comme une maison où les chaises auraient oublié comment nous porter, les miroirs comment nous réfléchir, les murs comment nous soutenir. Le deuil est comme une maison qui disparaît chaque fois qu'on frappe à la porte ou qu'on presse la sonnette (...). Le deuil est comme une maison où nul ne peut vous protéger, où la plus jeune des deux soeurs deviendra plus vieille que son aînée, où les portes ne vous laissent plus ni entrer, ni sortir."

A propos de Toby et pour expliquer son attirance qui la dégoûte et lui fais honte : "Quand je suis avec lui, il y aquelqu'un avec moi dans ma maison du deuil, quelqu'un qui connait son architecture aussi bien que moi, capable d'y errer avec moi, d'une pièce triste à l'autre, si bien que la structure oscillante de vent et de vide n'est plus aussi effrayante et solitaire qu'avant."

 

Commentaire : Premier roman très réussi avec une écriture, sans mélo et très poétique. Roman à partir de 14 ans.

Posté par Cathy

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Coup de coeur

 


l'idée ridicule L'idée ridicule de ne plus jamais te voir/Rosa Montero - Editions Métailié, 2015

 

Chargée d'écrire une préface pour l'extraordinaire journal que Marie Curie a tenu après la mort de son mari, Pierre Curie, Rosa Montero s'est vue prise dans un tourbillon de mots. Au fil de son récit du parcours extraordinaire et largement méconnu de cette femme hors normes, elle construit un livre à mi-chemin entre les souvenirs personnels et la mémoire collective, entre l'analyse de notre époque et l'évocation intime.

Elle nous parle du dépassement de la douleur, du deuil, de la reconstructiond e soi, de la bonne mort et de la belle vie, de la science et de l'ignorance, de la force salvatrice de la littérature...

Vivant, livre, original, ce texte étonnant, plein de souvenirs, d'anecdotes nous plonge dans le plaisir primaire qu'apporte une bonne histoire. Récit sincère et émouvant.