Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Informations pratiques

      logoauneuil2013.jpg

Bibliothèque municipale d'Auneuil

89, rue de la place

60390 AUNEUIL

 

Tél. 03 44 47 78 10

mail

           

Ouverture public :

Mardi

15h00-17h30

Mercredi

10h00-12h30 / 13h30-17h00

Jeudi

16h00-18h00

Samedi

13h30-17h00

1er et 3ème du mois

10h00-12h30 / 13h30-17h00

Recherche

A noter dans vos agendas !

Ateliers tricot enfant : Mercredi 22 avril de 14h à 16h. Inscrivez-vous !

Expo "Le polar au cinéma" jusqu'au 22 avril

 

Fermeture : La bibliothèque sera fermée du vendredi 24 avril au soir jusqu'au lundi 4 mai inclus

 

 

 


Archives

Voir tous les albums photos

Pour voir tous les albums photos mis en ligne, il vous suffit de cliquer sur n'importe quelle photo qui apparaît. Vous serez redirigés vers une fenêtre qui vous permettra de consulter l'ensemble des photos d' un album ou bien encore de les visualiser tous !

14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 11:35

les anges meurent de nos blessures-copie-1Les anges meurent de nos blessures/Yasmina Khadra - Editions Julliard, 2013

 

Résumé : Il se faisait appeler Turambo, du nom du village misérable où il était né, dans l'Algérie des années 1920. Il avait pour lui sa candeur désarmante et un direct du gauche foudroyant. Il fréquenta le monde des Occidentaux , connut la glore, l'argent et la fièvre des rings, pourtant aucun trophée ne faisait frémir son âme mieux que le regard d'une femme. De Nora à Louise, d'Aïda à Irène, il cherchait un sens à sa vie. Mais dans un monde où la cupidité et le prestige règnent en maîtres absolus, l'amour se met parfois en grand danger.

 

Extrait : Je ne suis pas de ton milieu, ni de ta race, ni de ta culture. Et le monde ne se réduit pas à ta tribu. Dans ton monde à toi, la femme est le bien de son époux qui lui fait croire qu'il est son destin, son salut, son maître absolu, qu'elle n'est qu'une côte issue de son squelette, et elle le croit. Dans mon monde à moi, les femmes ne sont pas l'excroissance des hommes, et la virginité n'est pas forcément un gage de bonne conduite. On ne répudie pas son épouse, on divorce et chacun continue son chemin de son côté. (...) Et le crime d'honneur chez nous, est un crime tout court, aucune loi ne trouve de circonstances atténuantes encore moins de légitimité.

 

Vous en parler : J'attendais le nouveau "Khadra" avec patience dans une attente déjà comblée par le bijou que j'allais sûrement découvrir. Une fois de plus, Yasmina Khadra nous emporte grâce à une langue et une écriture fleuve, poétique, où le personnage principal, Turambo, boxeur algérien en lutte avec ses démons, côtoie gros bras, malfrats, prostituée et femme de tête. Tous à tourner autour, à prendre et à donner dans un univers fait de coups et de caresses. 400 pages qu'on tourne sans avoir vraiment envie d'arriver au bout.

 

muette.jpgMuette/Eric Pessan - Editions Albin Michel, 2013

Résumé : Muette, c'est le prénom d'une adolescente qui fuit, qui pars à travers champs, à travers bois, retrouver une grange délabrée, sa "cabane". Ce matin, elle s'est décidée. Elle a mis quelques affaires dans un sac, des biscuits, de l'eau, pris son duvet. Elle ne reviendra pas, elle ne jettera pas un regard en arrière, sans doute de peur d'être statufiée et de devoir renoncer. 

 

Extrait : La nuit, déjà, et Muette écoute vibrer les insectes, glissée jusqu'au nez dans son sac de couchage. Elle a chaud mais ne peut se résoudre à se découvrir. Dehors, dans le grand monde, des gens courent à sa recherche, elle n'a plus de doute à ce sujet. Elle y est. Elle a grand ouvert les portes de sa vie".

 

Vous en parler :Par sa maîtrise de la langue au plus près des émotions, Eric Pessan nous dresse le portrait touchant de cette jeune fugueuse dont on entend toujours la voix alors qu'elle parle à peine. Entrecroisés à son ressenti, à ce qu'elle vit, ce qu'elle voit, ce qu'elle pense, les phrases assassines de ses parents qu'elle entend depuis trop longtemps. Ces mots comme des petites gifles, des petits coups de couteau, ces mots qui abîment et vous poussent un matin à filer sous le vent. On aimerait prendre Muette par la main pour la bercer et lui dire "Viens".

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Coup de coeur

 


l'idée ridicule L'idée ridicule de ne plus jamais te voir/Rosa Montero - Editions Métailié, 2015

 

Chargée d'écrire une préface pour l'extraordinaire journal que Marie Curie a tenu après la mort de son mari, Pierre Curie, Rosa Montero s'est vue prise dans un tourbillon de mots. Au fil de son récit du parcours extraordinaire et largement méconnu de cette femme hors normes, elle construit un livre à mi-chemin entre les souvenirs personnels et la mémoire collective, entre l'analyse de notre époque et l'évocation intime.

Elle nous parle du dépassement de la douleur, du deuil, de la reconstructiond e soi, de la bonne mort et de la belle vie, de la science et de l'ignorance, de la force salvatrice de la littérature...

Vivant, livre, original, ce texte étonnant, plein de souvenirs, d'anecdotes nous plonge dans le plaisir primaire qu'apporte une bonne histoire. Récit sincère et émouvant.