Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Informations pratiques

      logoauneuil2013.jpg

Bibliothèque municipale d'Auneuil

89, rue de la place

60390 AUNEUIL

 

Tél. 03 44 47 78 10

mail

           

Ouverture public :

Mardi

15h00-17h30

Mercredi

10h00-12h30 / 13h30-17h00

Jeudi

16h00-18h00

Samedi

13h30-17h00

1er et 3ème du mois

10h00-12h30 / 13h30-17h00

Recherche

A noter dans vos agendas !

Ateliers tricot enfant : Mercredi 22 avril de 14h à 16h. Inscrivez-vous !

Expo "Le polar au cinéma" jusqu'au 22 avril

 

Fermeture : La bibliothèque sera fermée du vendredi 24 avril au soir jusqu'au lundi 4 mai inclus

 

 

 


Archives

Voir tous les albums photos

Pour voir tous les albums photos mis en ligne, il vous suffit de cliquer sur n'importe quelle photo qui apparaît. Vous serez redirigés vers une fenêtre qui vous permettra de consulter l'ensemble des photos d' un album ou bien encore de les visualiser tous !

3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 18:00

Le comité de lecture de la Bibliothèque d'Auneuil, nouvellement créé, composé de 8 membres, vous présente ses coups de coeur en Adulte (Romans et Documentaires)

 

ballade_des_adieux.jpgRomans

La Ballade des Adieux/Lori Lansens - Editions Belfond, 2004

Résumé :

Entre passé et présent, "La Ballade des Adieux" nous raconte les destins croisés d’Addy, vieille dame à la peau noire, descendante d’esclaves et Sharla, petite métisse abandonnée par sa mère.

Leurs solitudes s’unissent alors qu’Addy a tout perdu, et Sharla qui n’a jamais rien eu. Une merveilleuse histoire d’amour se vit, pleine d’espoir. Addy n’a plus qu’une idée en tête : trouver un foyer stable pour Sharla avant qu’elle ne quitte cette vie…

 

Vous en parler :

430 pages délicieuses, d’espoir. Un premier roman prometteur pour d’autres plaisirs à lire !

Posté par Dillia.

Et justement, le 2ème est tout aussi réussi puisque Les Filles aux Editions l’Archipel, 2010 est un coup de cœur du mois dernier !

 

g perecEspèces d'espaces/Georges Pérec - Editions Galilée, 2000

 

Résumé :

L’espace…notre espace de vie qu’il soit réduit à la chambre, à la maison ou plus grand à la ville, au pays, l’Europe, le monde… est ici, regardé, observé et décortiqué.

Ce livre nous invite à faire un arrêt sur image… dans un monde où tout va si vite et change si rapidement.

 

Extrait :

L’espace de notre vie n’est ni continu, ni infini, ni homogène, ni isotrope. Mais sait-on précisément où il se brise, se courbe, se déconnecte et où il rassemble ? (…) Le problème n’est pas d’inventer l’espace, encore moins de le réinventer, mais de l’interroger ou plus simplement encore de le lire ; car ce que nous appelons quotidienneté n’est pas évidence, mais opacité.

 

Vous en parler :

J'ai eu envie de vous offrir, en premier coup de coeur, ce livre de Pérec, qui reste sur ma table de chevet en permanence car en plus de se lire facilement, on peut aussi le picorer, le relire et le relire à l'infini.

Posté par Laure.

 

Petit lien, du même auteur : "Je me souviens". Un ouvrage que vous pourrez trouver en Jeunesse aux éditions Le Sorbier.

 

vie breve et desir sans finLa vie est brève et le désir sans fin/Patrick Lapeyre - Editions P.O.L, 2010 - Prix Fémina 2010

Résumé :

Deux hommes, Louis et Murphy, le premier en France à Paris et le second à Londres en Angleterre. Au milieu, une femme Nora dont ils sont, tous les deux, éperdument amoureux. Nora aime ces deux hommes, à sa manière, vit un temps avec l'un ou l'autre puis les quitte du jour au lendemain. Nora est menteuse, égoïste, possessive et probablement destructrice. Chacun des deux hommes connaît l’existence de l’autre sans pouvoir lui donner un nom ou un visage ; le livre nous donne une vision parallèle de leur histoire, leur souffrance, leur désir…

 

Extrait :

Nora arrive avec deux ans de retard à cinq heures précises. Le temps qu’elle pivote sur elle-même en le cherchant des yeux, il n’y a plus aucun bruit, on ne sent plus le souffle de l’air, la rotation de la terre s’interrompt pendant que Louis perçoit très distinctement la vibration de sa propre émotion, comme une sorte d’onde sonore dont il compte mentalement la durée de diffusion. (…) Tout à l’excitation illicite de l’observer en cachette, il ne bouge pas. Les yeux toujours collés à la vitre, il cherche à retenir ce sentiment de joie que donnent les commencements, quand l’avenir se repose encore et que tout est tranquille.

 

Vous en parler :

Comment vous parler de ce livre en étant tout à fait objective ??? Je ne sais pas. C’est une histoire à la « Jules et Jim » qui pourrait sembler si banale qu’on en lirait quelques lignes avant de se dire qu’on a déjà lu ce genre de chose. C’est sans compter sur le magnifique style d’écriture de Patrick Lapeyre qui esquisse si bien le manque, les doutes et ce fameux désir qu’on vit sans fin. J’aurai pu m’intéresser à Nora mais il n’en a rien été, j’ai aimé ces deux hommes qui se ressemblent tant dans leur quête, leur patience à plaire, à conquérir ou reconquérir Nora. Ils pourraient être les meilleurs amis du monde et lorsqu’ils se rencontrent enfin, il est sûrement trop tard.

Il y a une phrase qui résume tout, le livre, mais aussi la vie : Moins on vit, plus longtemps on vit. Je suis intimement persuadée de cet état de fait et suis radicalement prête, alors, à mourir jeune…

Posté par Cathy.

 

Documentaires - Rayon Arts décoratifs 

maison_4_saisons.jpgLa maison des 4 saisons/Kristen Perers - Editions Solar, 1998 (Collection "Arts d'Intérieur)

 

Résumé :

Principe du livre : à chaque saison, changez de décor pour faire de votre intérieur un lieu d’expression personnalisé. Idées simples pour embellir le quotidien, réalisations manuelles bien expliquer et des détails bien pensés pour réussir à coup sur .

 

Vous en parler :

On ouvre ce livre comme on ouvre la porte d’une maison. Avec des l’entrée, une citation de Khalil Gibran : Une maison ne doit pas être une ancre mais un mot. On vogue de page en page, de pièce en pièce, de saison en saison. Des idées piochées dans la nature (écolo !), au gré des ballades. A lire d’urgence, si la grisaille automnale vous mine le moral et que vous cherchez la lumière pour une maison coquette qui ne croque pas tous vos sous !

 

lin.jpgLe lin, accessoires, déco, vêtements/Florence Le Maux - Editions Minerva, 2007

Résumé :

Symbole d’une véritable élégance, le lin détient toutes les qualités : naturel, résistant, confortable, facile à trouver et à entretenir. Florence Le Maux propose de réaliser 20 objets en lin et apporte ainsi un regard moderne, original et féminin sur ce tissu d’exception. De la jupe recto-verso au sac besace « bohème » en passant par les rideaux, matelas de repos ou tablier de jardinier.

 

Vous en parler :

A vos ciseaux, aiguilles, coupons de lin unis ou imprimés, fils de broderie…Votre imagination fera le reste. Patrons simples pour comprendre vite, idéal pour débutants avec quelques notions de couture tout de même.

Postés par Virginie.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Coup de coeur

 


l'idée ridicule L'idée ridicule de ne plus jamais te voir/Rosa Montero - Editions Métailié, 2015

 

Chargée d'écrire une préface pour l'extraordinaire journal que Marie Curie a tenu après la mort de son mari, Pierre Curie, Rosa Montero s'est vue prise dans un tourbillon de mots. Au fil de son récit du parcours extraordinaire et largement méconnu de cette femme hors normes, elle construit un livre à mi-chemin entre les souvenirs personnels et la mémoire collective, entre l'analyse de notre époque et l'évocation intime.

Elle nous parle du dépassement de la douleur, du deuil, de la reconstructiond e soi, de la bonne mort et de la belle vie, de la science et de l'ignorance, de la force salvatrice de la littérature...

Vivant, livre, original, ce texte étonnant, plein de souvenirs, d'anecdotes nous plonge dans le plaisir primaire qu'apporte une bonne histoire. Récit sincère et émouvant.